Rachat de crédit hypothécaire : ce que vous devez savoir

Les particuliers font face à de nombreuses dépenses. Pour ceux qui ont des enfants en âge d’être scolarisés, ils doivent s’acquitter des mensualités. Les frais de transport et de nourriture viennent également alourdir les charges des ménages. Mais encore, tout contribuable doit payer ses impôts, ainsi que des factures d’eau et d’électricité. Il n’est donc pas étonnant que plusieurs foyers se retrouvent avec des fins de mois difficiles. Et cela d’autant plus, s’ils ont déjà contracté des emprunts auprès des banques. Lorsque la situation se détériore, le rachat de crédit hypothécaire peut sembler être une voie de sortie. 

Principe du rachat de crédit hypothécaire

Il peut arriver qu’un particulier soit aux prises avec des difficultés financières et qu’il n’arrive plus à honorer les mensualités d’un prêt qui a été contracté. Pour se tirer d’affaire, il peut opter pour un rachat de crédit hypothécaire. Le principe consiste à regrouper tous les crédits de l’emprunteur en un seul, avec un taux unique. En revanche, celui-ci doit donner son bien immobilier en garantie à la banque

Il peut s’agir d’une maison ou d’un appartement. Mais la valeur du logement doit être supérieure à l’ensemble des dettes. Le rachat peut concerner un prêt foncier ou encore des crédits à la consommation. 

Un tel dispositif de reprise d’emprunts est habituel en France. Cela permet à de nombreux particuliers de ne pas essuyer de refus de la part des institutions financières. Car ces dernières ont une garantie solide. Puisqu’elles seront en mesure de vendre le bien immobilier en cas de défaut de paiement. 

Conditions pour bénéficier d’un rachat de crédit hypothécaire

Avant d’accepter de racheter les crédits d’un particulier, la banque va prendre le temps d’évaluer la valeur du bien immobilier qui doit faire l’objet d’une garantie. Car elle doit s’assurer que la propriété pourra couvrir la totalité des dettes de l’emprunteur.

Une fois que la société financière décide de procéder au regroupement de crédit, le propriétaire devra se rendre auprès d’un cabinet notarial afin d’effectuer le transfert hypothécaire.  En outre, le bien sera enregistré au niveau du registre des hypothèques.

Risques liés au rachat de crédit hypothécaire

Le rachat de crédit hypothécaire demeure une opération financière risquée. Car si l’emprunteur n’arrive pas à honorer les mensualités, des relances de paiement vont d’abord lui être envoyés. Et s’il se trouve qu’il n’est plus en mesure de rembourser son emprunt, alors sa propriété sera mise en vente.