Quelques astuces pour négocier le prix d’une maison ou d’un appartement

En principe, les propriétaires souhaitant céder leur logement augmentent leur prix de 5 à 10 %. D’ailleurs, il faut noter qu’il n’existe pas une grille tarifaire officielle qui permet de définir la valeur réelle d’une maison ou d’un appartement.

Vous avez déniché un bien immobilier Pays Basque qui vous intéresse, mais le prix proposé est au-dessus de vos moyens ? Sachez que différentes méthodes sont envisageables pour négocier le prix d’achat. Toutefois, il est important de bien cerner si le bien peut faire l’objet d’une tractation. Un appartement ou une maisonresté en phase de commercialisation depuis plus de trois est, par exemple, facilement négociable. En outre, afin d’arriver à un marché gagnant-gagnant, vous devrez considérer quelques points, dont l’état du marché local. L’état du logement mis en vente ainsi que les raisons ayant poussé le propriétaire à céder son bien.

Le bien est-il négociable ?

Pour fournir au propriétaire des arguments bien fondés, il faut prendre le temps de mener une petite enquête, même avant la visite. En effet, il est difficile d’envisager une négociation sans connaître la situation du marché local. Vous devrez donc vous renseigner sur les prix des biens commercialisés dans votre commune. En essayant de déterminer un coût moyen au m², vous constaterez si le logement qui vous attire est dans la norme ou non en termes de prix. Mieux encore, pour comprendre l’écart éventuel de prix, vous pouvez visiter d’autres habitations mises en vente.

Il faut, cependant, rappeler que l’emplacement constitue un critère déterminant de la valeur d’un logement. Sinon, si votre emploi du temps vous empêche de faire votre propre recherche. Il est possible de solliciter l’aide d’un agent autre que celui en charge de la vente pour réaliser l’estimation. Si un écart important des prix est constaté. N’hésitez pas à imprimer les annonces et les soumettre au vendeur pour soutenir vos arguments.

En savoir davantage sur les motifs de la vente peut être un excellent moyen de connaître si une négociation est envisageable. Le logement est-il en vente depuis combien de temps ? Pour quelles raisons le propriétaire souhaite-t-il vendre son bien immobilier Pays basque ? Obtenir les réponses à ces questions vous servira à avoir une idée de l’état d’esprit du vendeur. Un propriétaire pressé, impatient de partir ou d’obtenir une offre d’achat sera, entre autres, plus ouvert à la négociation.

Repérer les points faibles du logement

Pour démontrer au vendeur pourquoi vous proposez une offre d’achat plus basse comparée au tarif affiché, ouvrez bien les yeux lors de la visite afin de détecter les défauts du bien. Cela est essentiel même si dans la plupart des cas, les vendeurs mentionnent dans leurs annonces les éventuels défauts de leur logement. Un intérieur peu lumineux peut, par exemple, faire chuter le prix de 5 à 10 %. Ce constat est le même pour un appartement situé en étage élevé qui ne dispose pas d’ascenseur. Une importante possibilité de baisse de prix peut, en outre, se relever si le bien immobilier Pays basque se trouve dans un environnement bruyant, à proximité d’une autoroute ou de bars. Il en est de même pour l’absence d’un parking non protégé des intempéries.