Pourquoi investir dans un domaine viticole en Provence

Les vignobles des Alpes du Sud font partie des exploitations où sont produits les meilleurs vins du monde. Plusieurs raisons font que les vins provenant de cette partie de la France connaissent une forte réputation non seulement localement, mais aussi à l’international.

Pourquoi en Provence ?

Pour ceux qui pensent investir dans un vignoble, la Provence est certainement la première zone qui vient à l’esprit. Cette partie de la France séduit en effet la majeure partie des investisseurs pour différentes raisons. La première est que la région bénéficie d’un climat favorable pour le développement des plants de vigne. Essentiellement chaud en été et frais durant l’hiver, son climat méditerranéen est ainsi propice à la vigne.

Cependant, il est aussi primordial de citer qu’il se peut qu’en période de sécheresse trop longue, la pousse de la vigne peut connaître de sérieuses perturbations.

Investir en Provence, c’est aussi bénéficier d’une géolocalisation stratégique pour le commerce. De par sa localisation par rapport aux axes est-ouest, nord-sud ou encore dans l’arc de la Méditerranée, la Provence est devenue la charnière principale dans le commerce du vin. La Provence accueille annuellement près de dix millions de visiteurs venus de par le monde.

Non seulement ses visiteurs viennent pour le tourisme, mais ils s’y rendent également pour découvrir les réputés rosés et rouges de la région. D’autres visiteurs peuvent même parfois être séduits par l’acquisition d’un domaine. Autrement, la localisation de la Provence apporte de l’oxygène aux propriétaires de vignoble.

Quelles sont les appellations des vignobles de la région ?

La Provence possède huit appellations pour sa production de vin à savoir :

  • Bandol

Dans le jargon des vignerons, le vin issu de ce terroir est un vin qui aime se faire désirer et faire attendre patiemment le consommateur avant de dévoiler sa véritable saveur. Les vins rouges y sont les rois du terroir tandis que les rosés et les blancs sont plus discrets.

  • Bellet

Le terroir est connu pour ses vins blancs aromatique, ses rosés doux et frais. Les rouges sont quant à eux plus charnus.

  • Coteaux d’Aix-en-Provence

Les vins issus de cette AOC sont des rosés qui surprennent avec leur teinte pourpre qui vire progressivement vers une nuance rubis. Ses rosés se présentent sous deux différents aspects, celui enveloppé d’une robe diaphane virant au vif et du saumoné allant vers une nuance corail. Le Coteaux d’Aix-en-Provence est connu pour être souple et léger. Le rouge a pour sa part besoin de temps pour affiner son tanin.

  • Côtes de Provence

L’appellation Côtes de Provence est octroyée à la production des terroirs des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes Maritimes. En bouche, les vins rouges de ces départements peuvent être rustiques ou au contraire plus souples et légers. Les rosés sont à la fois secs, structurés et ronds, ce qui leur offre un équilibre acide-alcool et tanin irréprochable. Les blancs sont par contre plus structurés avec une fin fraîche.

  • Baux-de-Provence

Les Baux-de-Provence issus du terroir du sud de Saint Rémy de Provence sont réputés pour ses vins rouges charpentés et robustes. Les rosés sont principalement structurés présentant une note de rusticité et de gras.

  • Cassis

Le terroir se trouve entre Toulon et Marseille et est renommé pour son blanc sec. Le vin blanc issu du terroir est en effet particulièrement arrondi, moelleux, ayant une belle longévité et gras. Le rouge en revanche est en même temps rustique et généreux.

  • Coteaux Varois en Provence

Le Coteaux Varois en Provence est une AOC se caractérisant par leur vin tendre, friand et gai. Les vins qui y sont issus sont idéaux pour accompagner de la volaille en sauce, du poisson grillé, du fromage ou encore de la viande rouge grillée.

  • Palette

La Palette possède des vins rouges de garde, des rosés fruités et structurés et des blancs remarquablement aromatiques. En bouche, le rouge a une réserve tannique exceptionnelle sur une structure charnue, charpentée et robuste. Le rosé est également structuré, gras et tout en rondeur. Les blancs ont de leur côté une bonne garde.