Pourquoi aller en Thalasso pour un sportif ?

Si vous aimez alors partagez

Une cure de thalassothérapie, c’est avant tout une cure de bien-être. Grâce aux soins à base d’eau de mer ou d’algues, vous pourrez en quelques jours apaiser corps et esprit, déstresser et retrouver la forme… On vous en dit plus sur les principaux bienfaits d’un séjour thalasso.

4 raisons d’aller en Thalassothérapie

Une cure de thalassothérapie, c’est avant tout une cure de bien-être. Grâce aux soins à base d’eau de mer ou d’algues, vous pourrez en quelques jours apaiser corps et esprit, déstresser et retrouver la forme… On vous en dit plus sur les principaux bienfaits d’un séjour Thalassothérapie .
Indispensable à la vie, l’eau l’est aussi au quotidien : quelques jours de thermes ou de thalasso par an aident à préserver son capital santé, à mieux résister aux agressions et, même, à mieux se comprendre, en se faisant plaisir.

On se fait dorloter

Comme leurs eaux bien chaudes, naturellement riche en oligoéléments et en minéraux, thermes et thalassos savent “porter” leur curiste. Et l’emporter à mille lieues d’un réel agressif grâce à l’écoute et à l’empathie des hydrothérapeutes et des experts, à la présence apaisante de l’élément liquide, à l’architecture soignée. Tout est calme et volupté. Et les massages redonnent à la peau le bonheur d’être touché avec bienveillance.

On évacue le stress

En nous mobilisant psychologiquement et physiologiquement, le stress nous permet de faire face à des situations indésirables, mais il est nocif lorsqu’il s’incruste jour et nuit. Apprendre à bien respirer, savoir se relaxer, s’initier à la méditation, suivre une séance de sophrologie ou de musicothérapie : il existe bien des façons de mettre à distance, sans l’ignorer, cet ami-ennemi.

On se détoxifie

Jamais on n’a autant parlé de détox. L’intestin alourdi, les poumons encrassés, le foie saturé : le corps hurle ! Exposé aux pollutions alimentaires, environnementales, le citadin sédentaire rêve de drainer son organisme, d’éliminer ses toxines et d’améliorer sa circulation sanguine. En perdant, si possible, quelques kilos. Les thermes par leurs cures de boisson, les thalassos par leurs propositions diététiques nous aident à nous sentir plus légers et plus libres.

On se remet en mouvement

Remède contre les dégâts du temps, le sport est un allié, un protecteur des os et des articulations. Marcher est déjà bénéfique. Et plus on pratique d’activités, plus on fait travailler de muscles différents. Les eaux thermales ou marines calmeront les éventuelles douleurs articulaires et musculaires. Alors pourquoi se priver ?

La Thalassothérapie comprend deux grands types de soins pour le Bien être.

Les soins par l’eau de mer : ils permettent de se relaxer, d’assouplir les articulations et d’oxygéner les tissus (bain bouillonnant, bain hydromassant, douche ou modelage sous affusion… ) ou encore d’éliminer les toxines, la cellulite et d’alléger les jambes lourdes (douche à jet, hydrojambes…).

Les enveloppements d’algues (qui concentrent 50 000 fois la plupart des oligoéléments présents dans l’eau de mer !) ou de boue marine : « On utilise de la poudre d’algues mélangée à de l’eau de mer dont on badigeonne le corps, que l’on enveloppe ensuite dans une couverture chauffante. Les pores se dilatent pour laisser pénétrer oligoéléments et minéraux qui vont “recharger” l’organisme. Quant aux enveloppements de boues, aux vertus antalgique et anti-inflammatoire, ils soulagent les douleurs rhumatismales ou articulaires », précise Jean-Luc Pleuvry.

Quelle cures de Thalassothérapie choisir pour le Bien être du Sportif ?

Les cures proposent aussi des soins spécifiques en fonction de l’objectif thérapeutique recherché. Les conseils de Jean-Luc Pleuvry :
Lors d’une cure “jambes légères”, on pourra, par exemple, bénéficier de soins de cryothérapie et de pressothérapie.
Une cure “spécial dos” intégrera des séances de kinésithérapie et d’ostéopathie, des exercices d’étirements en piscine d’eau de mer chauffée.
Avec une cure “nutrition-minceur”, on profitera d’un encadrement diététique Sportif et d’activités physiques.
Des séances d’acupuncture ou de sophrologie rythmeront une cure “sevrage tabagique.
Une jeune maman pourra faire des exercices de rééducation périnéale ou apprendre à masser son bébé.


Si vous aimez alors partagez