Le raisin et ses produits dérivés

Le raisin est le 2ème fruit le plus cultivé dans le monde. On en distingue deux types, dont le raisin destiné pour la fabrication de vin et le raisin de table destiné pour la consommation. Ce fruit de la vigne est très réputé pour ses propriétés vinicoles et ses capacités antioxydantes naturelles. Mais ce n’est pas tout. Il permet aussi la fabrication de nombreux produits dérivés.

La fabrication de vin à partir du raisin de cuve

Le raisin de cuve est un cépage particulier qui permet la fabrication de vin. Sa production a commencé il y a bien des milliers d’années et se fait suivant un procédé naturel. Plusieurs étapes sont nécessaires pour l’élaboration du vin, appelée vinification.

La première étant la vendange qui consiste à récolter les raisins destinés pour la production. C’est lors de ce processus que l’on trie les meilleures grappes pour le foulage et le pressurage.Pour obtenir le moût. C’est le jus de raisin contenant encore les graines et les peaux et qui sont fraîchement moulées et pressées à l’aide d’une presse mécanique. Ce n’est qu’après ce procédé que l’on peut passer à la fermentation.

Durant la période de fermentation, les peaux et les pépins sont macérés dans les cuves. On ajoute à ce concentré de la levure sauvage pour transformer le sucre en gaz carbonique, en chaleur et en alcool. Une fois le jus fermenté, les résidus solides seront retirés. Le vin sera filtré avant de le transférer dans une cuve. C’est ce qu’on appelle la clarification. Toutes ces opérations s’achèvent avec la mise en bouteilles ou bien la maturation pour faire vieillir la boisson.

Les différents produits dérivés du raisin

Certaines entreprises proposent également la fabrication de produits dérivés du raisin. Avec ce type de fruit, rien ne se perd. A ne citer que le marc, par exemple, c’est un des déchets du raisin pouvant être recyclés et transformés en poudre d’anthocyanes. Ce produit est très utilisé dans l’industrie agroalimentaire pour la fabrication de confiserie, de boissons et de sirops.

Après le pressurage, les pépins peuvent également être récupérés pour la fabrication d’huile, un ingrédient très utilisé dans certains produits alimentaires. Dans la filière cosmétique, de nombreux fabricants de renoms se servent aussi de l’huile de pépins de raisin comme ingrédient de base de leurs produits. Il ne faut pas oublier qu’on peut aussi extraire du tanin à partir de ces pépins. Certains producteurs les réutilisent pour créer une structure plus tannique au vin.