Les consultations gynécologiques de l’Institut Mutualiste Montsouris primées

institut-mutualite-montsouris

La maternité de l’Institut Mutualiste Montsouris dispose d’une particularité en faveur des personnes handicapées : elle propose en effet des consultations de gynécologie accessible aux femmes enceintes en situation de handicap.

Consultation gynécologie et handicap

Qu’il s’agisse de handicap moteur, visuel, auditif ou autre, les femmes enceintes en situation de handicap peuvent venir consulter dans cet hôpital parisien à but non lucratif. En effet, en janvier 2015 a été lancée la possibilité de consultations gynécologiques pour les femmes enceintes souffrant d’un handicap. Pour ce faire, le personnel a été formé et les techniques adaptées. Par exemple, les femmes souffrant d’un handicap visuel peuvent toutefois visualiser leur échographie à l’aide d’une feuille de calque poinçonnée posée sur l’échographie, et donc similaire à du braille. Béatrice Idiard-Chamois, sage-femme à la maternité de l’Institut Mutualiste Montsouris a déjà accompagné des centaines de couples où la femme et parfois aussi son conjoint sont en situation de handicap afin de permettre à la future mère d’avoir une grossesse sereine et de vivre des moments riches en émotion.

Lauréat du prix de la fondation Malakoff Médéric Handicap

C’est ainsi que le 18 février 2016, la maternité de l’Institut Mutualiste Montsouris a été primée à ce titre. Celle-ci est en effet la seule maternité en région parisienne, à offrir un service complet de suivi complet de la grossesse jusqu’à la naissance pour personnes en situation de handicap. C’est pourquoi la maternité de l’Institut Mutualiste Montsouris accueille à travers ses services novateurs des femmes enceintes et en situation de handicap venues des quatre coins de la France.

La fondation Malakoff Médéric Handicap a ainsi indiqué dans un communiqué que chaque femme enceinte suit un accompagnement pour identifier ses obstacles et besoins sur le plan social et médical. Si un tel accompagnement nécessite de s’adapter à de nouveaux ajustements, il est également une richesse pour les femmes en situation de handicap souhaitant fonder une famille, ce que tout un chacun a le droit de souhaiter.