Conseils pour réussir sa plaque professionnelle

Pour les personnes qui exercent une profession libérale, l’installation d’une plaque professionnelle est très recommandée, voire même essentielle. Découvrez donc dans cet article sur les plaque pro comment bien choisir tous les éléments de votre future plaque.

L’aspect esthétique et technique de votre plaque

La plaque professionnelle permet de présenter son activité, mais aussi de manifester son sérieux et d’aspirer la confiance chez les clients. C’est donc important de bien choisir tous les éléments et données de votre projet à commencer par la matière de la plaque. L’aluminium, le laiton et le plexiglas sont les matières les plus utilisées, présentant chacune ses avantages et ses inconvénients.

L’aluminium par exemple est apprécié pour sa durabilité et son entretien facile. Le plexi est moins résistant sur le temps, mais il est beaucoup plus esthétique et permet de réaliser des gravures personnalisées. Si vous souhaitez montrer votre sérieux et votre professionnalisme, le laiton est le plus adapté en raison de son élégance.

En plus de la matière, il faudra choisir la technique de fixation. À ce propos, vous pouvez utiliser les entretoises murales pour un effet plus design, l’adhésif si la plaque est légère et le support lisse, ou bien les vis si le support n’est pas lisse.

Les informations à indiquer sur votre plaque

Un article sur les plaques pro ne serait pas complet si l’on ne parle pas des informations qu’il faut présenter sur une plaque professionnelle. Et en principe, une plaque professionnelle devrait donc présenter les informations essentielles au client pour vous contacter.

Vous devez évidemment indiquer le nom de votre entreprise ou votre nom, la nomination de votre activité, vos coordonnées téléphoniques, les horaires de travail, le numéro d’étage et d’appartement, les diplômes, etc. Vous pouvez utiliser uniquement des textes, ou bien ajouter des images (image de marque par exemple) et des animations.

Tout dépend de l’impression que vous souhaitez donner à vos clients, le type d’activité que vous exercez et les normes appliquées par loi. Il se peut en effet qu’il y ait des restrictions de matière, de couleur, de mode de fixation, de dimensions, d’emplacement et même d’informations.

Comme indiqué au début de cet article sur les plaques pro, la plaque professionnelle est recommandée si vous exercez une activité libérale. Elle n’est pas obligatoire, mais c’est un excellent moyen de communication et d’information, surtout que vous n’êtes pas autorisé à faire de la publicité.