Comment prendre soin de ces chaussettes ?

entretien-chaussettes

Lorsque l’on investit dans des chaussettes de qualité, il est toujours frustrant de les voir s’abîmer ou perdre de leur éclat seulement après quelques lavages. Dans la majorité des cas, l’origine de cette perte rapide de qualité provient de la façon de les entretenir. Voici donc un récapitulatif des actions à privilégier ou, au contraire, à proscrire.

Les erreurs à éviter

Bannissez tout traitement avec des produits chimiques du style adoucissant, détachant ou à action blanchissante. En effet, les matières composant vos chaussettes ne leur permettent pas de faire face à l’agression de ces molécules. De plus, en vous privant de ces produits vous ferez une bonne action sur le plan écologique. Et puis, à bien y réfléchir, y a t’il réellement un intérêt à utiliser des produits adoucissants sur des vêtements naturellement doux comme les chaussettes ?

Évitez aussi d’utiliser de l’eau à une température supérieure à 40 °C pour les lavages à la main ou en machine. Cette limite permet tout de même d’éliminer les bactéries, au delà vous réduirez significativement la durée de vie de vos chaussettes.

Enfin, nous ne vous recommandons pas de mettre vos chaussettes au sèche-linge. L’air chaud produit par cet appareil aura une action néfaste sur les fibres et vos chaussettes s’effilocheront à terme.

Les spécificités pour les chaussettes en fil d’Écosse

Probablement le type de chaussette le plus noble, elles offrent confort, souplesse et sensation de bien-être notamment parce qu’elles sont sans élastique ni même sans la moindre couture. Pour conserver durablement ces qualités, vous devrez en prendre soin. Optez de préférence pour le lavage à la main. Si c’est impossible, n’utilisez jamais une eau ayant une température supérieure à 30 °C dans votre machine à laver. Sélectionnez un programme correspondant au lavage du linge délicat. Vous avez également la possibilité de les placer dans un filet à linge avant de les mettre en machine.

Nous vous conseillons aussi de les retourner avant de les mettre sous l’eau. Enfin, pour la partie séchage, mettez-les à plat. En effet, la position suspendue déforme la chaussette.

Quelques astuces supplémentaires pour les autres types de chaussettes

Pour les chaussettes en laine de mérinos, nous vous déconseillons le nettoyage à sec. Prenez garde également à leur rinçage. En effet, c’est lors de cette phase délicate que ces chaussettes résistantes aux tâches et aux odeurs perdent fortement de leur éclat.

Les chaussettes faites avec de la laine de yack possèdent la caractéristique d’être très résistantes tout en restant très légères. Même si elles sont relativement élastiques, évitez tout de même de les frotter violemment ou de les tordre dans tous les sens. Vous risquerez de les déformer. Optez au contraire pour un programme de lavage pour linge délicat et un repassage tout en douceur.

Les chaussettes en poil de chameau sont méconnues pourtant elles possèdent bien des avantages. Ainsi, elles vous offriront une réelle sensation de légèreté et de confort. De plus, elles sont respirantes évitant ainsi de faire transpirer le pied à l’intérieur. Nous vous conseillons, pour leur entretien, de vous limiter seulement au mode de nettoyage à sec.

Entretenir ses chaussettes pour les faire durer dans le temps est finalement une chose à la portée de tous. En utilisant les conseils ci-dessous, vous en préserverez également la qualité durablement. Désormais, c’est à vous de jouer !